Cetiat

Métrologie

English version

L'organisation de la métrologie en France

Un laboratoire de référence

Depuis le décret du 25 janvier 2005, c'est le LNE (Laboratoire National de métrologie et d'Essais) qui porte la responsabilité du pilotage de la métrologie française. Le LNE devient ainsi l'homologue des plus grands instituts nationaux de métrologie (PTB en Allemagne, NPL au Royaume-Uni, INRIM en Italie, NIST aux USA, NMIJ au Japon...) et représente la France, directement ou via les laboratoires associés, dans les instances internationales et européennes, telles que EUROMET.

De part son histoire, les études et recherches en métrologie scientifique et industrielle sont réalisées par plusieurs laboratoires de différents organismes publics ou privés. Il faut notamment citer les laboratoires associés au LNE (LA) pour des domaines ciblés. Ces laboratoires, dont le CETIAT, ont leurs missions définies par le Comité de la Métrologie et sont déclarés dans le cadre du MRA (Mutual Recognition Arrangement) édité par le CIPM (Comité international des poids et mesures).

C'est le cas du Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques, le LNE-CETIAT, pour l'hygrométrie, la débitmétrie liquide (eau) et l'anémométrie.

Une chaîne de valeurs au service de la mesure

Niveaux d'intervention du Cetiat

Le CETIAT détient 3 références nationales pour l'hygrométrie, la débitmétrie des liquides et l'anémométrie. À ce titre, le CETIAT est partie prenante dans l'organisation de la métrologie en France, en Europe et dans le monde en tant que laboratoire associé au LNE. Le CETIAT a pour missions de

  • maintenir et développer ses références nationales
  • et surtout de permettre, en tant que laboratoire de tête, le transfert vers les utilisateurs finaux de ces 3 étalons nationaux pour assurer la cohérence du Système International d'unités (SI)

Pour permettre le transfert vers les utilisateurs finaux, le CETIAT intervient à 3 niveaux :

  • Le CETIAT étalonne les étalons de référence en humidité, vitesse d'air et débit d'eau détenus par d'autres laboratoires prestataires de métrologie. Ces étalons de référence des prestataires de métrologie sont dits « primaires »
  • Le CETIAT étalonne les étalons de référence de 6 grandeurs mis en place dans toutes les organisations (ex : industries, collectivités). Ces étalons de référence sont dits « secondaires ». Ces organisations assurent ensuite elles-mêmes le raccordement interne de leurs étalons de transferts ou étalonnent directement leurs appareils de mesure
  • Le CETIAT vérifie et étalonne les instruments ou systèmes de mesure pour 6 grandeurs directement utilisés en laboratoire ou sur ligne de production. Ces appareils sont dits « de travail » et ils sont les plus nombreux

Par ailleurs, les laboratoires du CETIAT sont accrédités COFRAC.

Les référentiels et normes

Les référentiels en métrologie sont nombreux, certains étant spécifiques à une activité.

Seule sera donc citée la norme ISO/CEI 17025 concernant les Laboratoires d'essais, d'analyses ou d'étalonnage et le LAB REF 02 qui définit les exigences pour l'accréditation des laboratoires selon la norme NF EN ISO/CEI 17025.

 

Retour au sommaire du socle de connaissances